Dans ce recueil de vingt pièces lyriques insérées dans un commentaire en prose, DANTE, reconstruisant sur le mode symbolique l’histoire de son amour pour Béatrice (la « Très-Gentille »), exprime le mystère agissant d’une âme de bien, source d’exaltation et de dépassement. « Si noble et si chaste… » Cette Très-Gentille dont il a été parlé jusqu’ici en telle […]

Read the rest of this entry »